Road trip Slovénie : jour 4, Soca Valley

Posted by

Pour ne pas changer, le réveil est encore soigneusement mis tôt, 5H50 ce matin, je suis à côté. Après avoir photographié le lever de soleil sur les hauteurs de Mala Osojnica je veux cette fois être au niveau de l’eau et profiter du miroir qui se créé lorsqu’il n’y a pas de vent. Au fur et à mesure que le jour se lève les couleurs changent dans le ciel malgré la présence de nuages. Je m’attendais à plus de photographes nous sommes tout juste quatre répartis sur au moins 400 mètres. Cela me donne l’occasion d’échanger avec un couple d’italien qui me rejoignent au niveau du spot de ces deux premières photos.

Ce premier arrêt fait, je reprends la route vers le sud du parc national du Triglav. L’église de Nomenj est d’ailleurs magnifique avec son clocher typiquement slave. Je n’avais pas pris le temps de m’y arrêter la veille.

C’est aussi sur les hauteurs que je comprends qu’il n’y a pas de route vers planina zaminski, village montagnard et qu’il y a une balade de 10 aller/retour ce que je n’avais pas anticipé, bref une petite perte de temps pour une jolie vue.

La vue du col sur les hauteurs de Zgornja Sorica est magnifique, les nuages se mélangent aux sommets.

Je vais directement à Slap Kozjak, c’est la raison même de ce trajet de plus d’1H30 depuis Bled, moi qui m’étais promis après l’Irlande de faire peu de route. Mais les images que j’ai pu voir de la chute d’eau m’ont obnubilé à tel point que j’ai modifié l’itinéraire pour y aller. La balade fait environ 5 km aller/retour et démarre après le parking du pont Napoléon et passe devant ces ruches. Le miel fait partie des spécialités Slovènes.

La balade passe le long de la rivière Soca, son débit est calme l’hiver mais elle conserve sa teinte bleu émeraude.

  Puis le chemin remonte le long d’un cours d’eau qui se verse dans la rivière Soca.

Enfin, après quelques ponts rudimentaires et dans l’ombre d’une grotte apparait la fameuse Slap Kozjak où un petit point de vue a été aménagé sous la forme d’un ponton de bois, empêchant les visiteurs d’approcher trop près de la chute d’eau et du coup gâcher la vue des autres juste pour une photo vite postée sur les réseaux sociaux.

Des ponts suspendus surplombent la rivière, il vaut mieux ne pas avoir le vertige car ils ne sont absolument pas stables.

 

La randonnée vers Slap Kozjak se trouve juste après le pont Napoléon. Il est resté célèbre car les troupes de Napoléon l’ont traversé, rien de plus. J’avoue que j’ai toujours eu du mal à comprendre sa notoriété.

Je dois faire un choix dans mon itinéraire. Il me semble compliqué d’aller vers l’est pour Slap Virje et Kanal ob Soci. La région devait être sous la neige donc j’ai mis de côté l’itinéraire faisant une boucle autour du parc du Triglav pour éviter le col de Vrsic. Je souhaite également voir les gorges de Tolmin à défaut d’avoir pu faire celles de Vintgar. Je m’attendais aussi à être déçu par mes photos de la veille au matin à Spodnja Luša. Compte tenue de l’heure j’opte pour les gorges de Tolmin et tenter le coucher de soleil à Spodnja Luša. Il y a même plus de neige sur les sommets vers Tolmin.       

Les gorges de Tolmin font une randonnée magnifique dans les profondeurs d’un canyon. Plus on s’approche de la fin du chemin et plus les parois se rapprochent, c’est superbe. La balade n’est pas difficile, un peu plus avec la boucle jusqu’au pont suspendu.

J’arrive un poil tard sur les hauteurs de Spodnja Luša mais l’église de Sveti Tomaž est baignée dans une magnifique lumière. Les nuages masquent les montagnes que j’entrevoyais la veille mais l’église et les colines environnantes sont baignées d’une superbe lumière dorée. Il n’y a pas de doute, il s’agit encore d’une journée fantastique aussi bien pour la photo que pour la rando.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.