Road trip Copenhague et Iles Féroé : J2 – Copenhague

La journée s’annonce bien remplie donc autant la commencer par un petit-déjeuner copieux. A l’étranger, j’apprécie avoir une assiette  sucrée-salée.

A deux pas de notre hôtel se trouve l’hôtel de ville, le bâtiment tout en brique est très impressionnant, quoi qu’un peu austère.

Direction Christiana, ce qui nous fait passer devant les jardins de Tivoli mais la visite sera pour plus tard.

Au hasard de nos pérégrinations, nous apercevons de nombreux nageurs dans l’eau. Il y a une course à la nage alors qu’il fait moins de 15°C dehors, certains n’ont même pas de combinaison! Copenhague a la volonté d’être une ville à la pointe en matière d’écologie, ce serait inconcevable dans la Seine.

Nous arrivons enfin au château de Christianborg. Il s’agit de l’ancien palais royal qui est désormais le siège du parlement danois. Il est possible de le visiter en partie mais nous ne nous y attardons pas.

Juste à côté se trouve le musée du judaïsme, les jardins sont assez agréables tout en conservant une certaine simplicité.

Nous arrivons à l’objectif de cette matinée, l’Église de Notre-Sauveur. Son style est caractéristique avec son clocher en bois que nous allons gravir.

L’ascension n’est pas particulièrement aisée, c’est le moins que l’on puisse dire même et il faut faire particulièrement attention à ce qu’une poutre ne vienne pas câliner votre front et une certaine forme physique est requise mais la vue est tout bonnement spectaculaire pour adminer les monuments de la ville.

Il est midi passé et il y a assez peu d’endroits pour déjeuner. Par conséquent, nous nous arrêtons au premier salon de thé en vue pour prendre un brunch bien réconfortant.

Christiana, c’est le quartier auto-géré de la ville d’environ un millier d’habitants. Il est interdit de photographier donc je ne montrerai que deux photos. La vente de cannabis y est pratiquée à l’air libre et donc on comprends pourquoi les photographies ne sont pas les bienvenues. Le quartier est vraiment en dehors du temps, on sent que le côté baba-cool prend le dessus, étonnant.

Copenhague c’est aussi une ville où le vélo est roi, en cela ça me rappelle fortement Amsterdam. Les rues sont larges ce qui a permis à la ville d’aménager des pistes cyclables aussi larges que les voies réservées aux automobiles. De plus, elles sont légèrement surélevées ce qui protège les cyclistes des voitures et la même chose se retrouve pour les trottoirs piétons.

La fin de journée est réservée à la visite des jardins de Tivoli. Il ne fait pas encore nuit quand nous arrivons mais les éclairages sont déjà allumés. Il est dit qu’il s’agit du plus ancien parc à thème au monde et datent de 1843. A mesure que la nuit devient plus présente, les grands manèges se parent de couleurs réellement féériques.

On a bien marché 10 kilomètres aujourd’hui, on est rincés. La journée se termine par un plat typiquement pas danois, un bon burger. Il est 22H et nous ne nous risquons pas à chercher autre chose que le floras, le restaurant proche de notre hôtel afin de ne pas risquer porte close.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.