Road trip USA : jour 13, Lone Pine -> Lee Vining

Réveil tranquille aujourd’hui, il est un bon 8H30. Il faut dire que la route a été longue hier et on était fatigués. Nous avons dormi au Diaz Lake Campground de Lone Pine et celui-ci ne dispose pas de douches. Après la chaleur de la Death Valley, la « douche » au robinet d’eau froide, ça réveille! Par contre le camping est au bord d’un lac est la vue est magnifique. On peut même apercevoir le mont Whitney, la plus haute montagne des USA en dehors de l’Alaska.

Au programme aujourd’hui, longer la Sierra Nevada avec quelques arrêts sur la route.

Lone Pine est une petite ville sans grand charme et tout en longueur. Quelques restaurants sont présent, la ville étant un point de passage pour la Death Valley. Une voiture qui semble tout droit sortie des années 80 retient étonnement mon attention!

Le mont Withney est juste au bout!

Le premier arrêt est pour les Alabama Hills. Ce sont des formations rocheuses situées près de Lone Pine en bordure de la Sierra Nevada, magnifique actuellement car encore très enneigée. Le lieu est célèbre car de nombreux western y ont été tournés. La proximité relative avec Los Angeles, environ 600 km, n’y est pas étrangère.

Après avoir profité des points de vue, nous trouvons après avoir demandé notre chemin, l’entrée du Mobius Arch Loop Trail. C’est une petite boucle d’un kilomètre seulement qui permet d’aller jusqu’à la star du parc.

Attention aux serpents!

Voici Mobius Arch qui tire logiquement son nom du ruban de Môbius :

Ce midi c’est mexicain pour changer des burgers. Et puis voir son père manger des burritos avec les mains, ça n’a pas de prix! En tout cas, c’était un régal. Notre voisin de table nous entend parler français et s’ensuit une longue discussion. Il a trois enfants et son travail c’est de les éduquer à domicile. Sa femme est infirmière et gagne suffisamment bien sa vie pour permettre à toute la famille de vivre et ils déménagent régulièrement ce qui leur permet de visiter le pays. Il nous conseille des lieux à visiter dans les environs et en bon américain se plain des impôts du gouvernement fédéral mais que cela reste mieux que dans les économies communistes européennes. Je crois qu’il manque juste la carte d’adhérent à la NRA, mais ça reste un type sympathique!

Nous arrivons à Mammoth Lakes en début d’après midi. Nous faisons une halte au visitor centor où cette pancarte me fait assez sourire :

Le Devil’s Postpile trail est fermé à cause de la neige, du coup, nous nous faisons le sentier de deux lacs à proximité. Mammoth Lakes est surtout connue comme station de ski mais bien que la saison soit passée, c’est assez agréable d’être désormais à la montagne après ces derniers jours désertiques. Voici donc Twin Lakes :

Et Convict Lake :

On arrive en soirée à Lee Vining. Malhreusement Bodie Ghost Town est fermé à cette heure-ci et nous oblige à faire demi-tour. Il y a par contre une vue magnifique sur le Mono Lake :

Lee Vining est une petite ville de 220 habitants, soit seulement quelques maisons qui bordent une route. Il y a donc deux stations service, il faut bien cela ici, au pays de la voiture!

Lee Vining, c’est surtout le Mono Lake. Le lac est très connus pour ses tufas, des concrétions d’argiles rendues visibles par la baisse des eaux (plus de 15 mètres) nécessaires pour alimenter Los Angeles. C’est un lac salé et aucun poisson n’y vit. Le meilleur point de vue pour admirer les tufas est la South Tufas Area et le pass America The Beautiful est nécessaire pour y accéder. Le soleil se couchant, c’est l’occasion de venir avec le trépied pour saisir une ambiance toute particulière. Les tufas faisant plusieurs mètres de hauteur, on se sent par endroit tout petit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *