Road trip USA : jour 11, Bryce Canyon -> Zion National Park

Moins d’une heure trente de route aujourd’hui, Bryce et Zion sont tout près. Malheureusement, de nombreux touristes font l’impasse sur Zion et c’est bien dommage!

Je vous ai parlé des camping car aux Etats-Unis? Voici le notre :

Voici les leurs… Ils font généralement la taille d’un bus européen. Quand ils ne sont pas tractés par un immense 4×4 avec un moteur 6L, ce sont eu qui tractent un pick-up avec parfois un buggy posé dessus… Chaque emplacement camping dispose de son propre barbecue et les supérettes vendent du bois en filet comme nous on achèterai des oranges!

Le premier arrêt de la journée est pour Red Canyon. Il ne s’agit ni vraiment d’un parc ni d’un canyon mais d’une curiosité assez agréable à flanc de canyon. Notre camping est situé à deux kilomètres donc ce serait dommage de faire l’impasse sur ce site. La roche a un caractère orangé plus prononcé qu’à Bryce ce qui donne tout le charme au lieu. Nous optons pour une boucle de moins d’une heure, le Pink Ledges Trail, qui permet d’observer les formations d’assez près tout en permettant une vue assez en hauteur sur le canyon.

Nous ne ferons pas la randonnée de Kanarra Creek Falls ce matin. Elle avait l’air super mais un bout de rhume ne motive pas à aller randonner dans l’eau froide avec en plus le risque que la randonnée soit fermée. On fait un petit arrêt technique à Hatch, la ville est typique avec ses vielles voitures…

…et son Mugwumps antique shop :

Nous arrivons finalement en début d’après midi à Zion par l’entrée est. Le bitume est aux couleurs de la roche pour ne pas dénaturer le paysage et c’est plutôt réussi.

Et la vue en arrivant sur la vallée est plutôt encourageante pour la suite! Cette vue apparaît juste après un immense tunnel creusé dans la roche, on a l’impression de ne jamais arriver au bout, impressionnant. Zion National Park est une vallée, rien de plus qu’une vallée mais avec un charme fou, beaucoup de randonnées très différentes les unes des autres. Comme dans d’autres parcs, un système de navette permet de circuler sans se préoccuper de la voiture. Il y a deux randonnées « star », The Narrows qui se déroule dans l’eau, parfois presque jusqu’au cou. Avec l’hiver et le printemps humide elle est fermée. La seconde randonnée, très difficile, Angel’s Landing offre une vue magnifique sur la vallée. Il faut toutefois marcher à flanc de falaise sur une crète à 400 mètres de haut parfois pas plus large que ses propres pas et accrochés à une chaine. Ce n’est pas pour nous, on est du genre à avoir le vertige!

Il fait chaud aujourd’hui et nous optons pour la randonnée de Emerald Pools Trail. C’est une petite balade de 2H Aller/Retour qui démarre le long de la rivière puis en sous-bois. Elle permet d’observer trois petites piscines naturelles. La première est issue d’une petite cascade et demande à passer au dessous en étant légèrement mouillé. La seconde fait face à la vallée. Le chemin jusqu’à la troisième, Upper Emerald Pools est plus technique mais amène au pied d’une immense falaise de grès, impressionnant. Voici dans l’ordre ce que nous verrons.

Nous reprenons ensuite le bus pour longer la Virgin River via la Riverside Walk. Dans le bus, je ne peux m’empêcher de sourire à la vue d’une affiche humoristique pour sensibiliser au fait qu’il ne faut pas nourrir les animaux sauvages.

L’heure du coucher de soleil se rapproche et nous posons notre trépied au niveau de The Watchman. Il s’agit d’un pont avec de chaque côté une superbe vue sur la vallée et la rivière. De nombreux photographes sont présents et ont le même projet que moi en tête!

Comme souvent, un « bambi » est présent très près des touristes et cela ne semble nullement le déranger.

Encore une fois, nous avons mérité notre burger! Nous prenons le premier restaurant à la sortie du parc et la bière locale seule mérite qu’on s’y arrête!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *