Islande : Jour 13, les iles Vestmannaeyjar

190 km pour cette étape!

Les iles Vestmann est un archipel d’iles au sud de l’islande accessibles en 30 minutes de bateau environ. Seule l’ile de Heimaey est habitée et compte environ 4000 habitants. Il pleut très fort ce matin en arrivant au port.
16062015-DSC_0011

La ville a pour emblème le macareux et les panneaux directionnels savent nous l’indiquer! Je doute que j’en verrai cependant!

16062015-DSC_0060

Après un passage à l’office du tourisme, direction Skansinn, le plus ancien bâtiment de l’ile, un ancien fort du 15 ème siècle. Il est recouvert de goudron afin de protéger le bois des intempéries. Il est désormais transformé en musée médical.

16062015-DSC_0013

16062015-DSC_0019

Juste à côté se trouve une ancienne église tout en bois datant de la même époque et offerte par la Norvège. Je tombe amoureux de la ferronnerie sur la porte.

16062015-DSC_0020

16062015-DSC_0023

16062015-DSC_0024

Retour à Heimaey par le sentier de l’ancienne coulée de lave de l’Edlfell en 1973. La ville me fait penser à Reykjavik avec ses maisons colorées et ses nombreux tags.

16062015-DSC_0039

16062015-DSC_0045

16062015-DSC_0050

16062015-DSC_0052

16062015-DSC_0059

Nous faisons une pause au restaurant Gott qui sera une excellente surprise. Le poisson aux légumes et sa sauce maison est délicieux, on reconnait la patte islandaise!
16062015-DSC_0065

Le cake maison est encore meilleur. Dans tous les restaurants islandais que j’ai fait tout est préparé sur place. Les desserts sont souvent des cakes assez variés au niveau des gouts. La préparation maison est souvent affichée et saute finalement assez vite aux yeux, ils sont souvent sous cloche ou tupperware en vitrine. Les restaurants français dont les 3/4 réchauffent des plats déjà préparés feraient bien de prendre exemple sur leurs homologues islandais.
16062015-DSC_0066

Je continue mon périple en gravissant la montagne au nord du port, colonie connue de macareux mais le sommet est couvert de nuages, très venteux et la pluie ne s’est pas arrêtée. Après une visite « séchage » à l’aquarium, je tente ma chance vers le sud de l’ile mais la vue n’est toujours pas dégagée. L’ile semble magnifique, il faudra que je revienne un jour!

16062015-DSC_0072

Je laisse tomber pour les macareux mais je me rattrape sur les huitriers pie, on en voit partout sur la côte sud!

16062015-DSC_0093

16062015-DSC_0096

Le bateau est à 18H00, il ne faut pas trainer. Après 30 minutes de traversée, j’aurais encore une heure 30 de route jusqu’à l’auberge de jeunesse de Reykjavik. Après tant de temps dans la nature et dans des villages, l’arrivée à Reykjavik m’effraie assez. Les routes sont des 4 voies avec échangeurs, les bâtiments sont grands, il y a des voitures partout, ça en devient tellement oppressant que j’ai envie de faire demi-tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *