Road trip Irlande : jour 9, Péninsule de Dingle

Moment petit déjeuner agréable, tous mes compagnons de camping vont à Dingle aujourd’hui. Un couple a eu de la pluie dans la tente donc je m’estime chanceux. Pour éviter Limerick, j’ai prévu de prendre le ferry à Killimer avec Shannon Ferries, toujours par crainte de la conduite à gauche. Et puis ça reste toujours plus sympa de faire du bateau. Arrivé au port la voiture devant moi hésite et se met sur le côté. Je me dirige droit sur le ferry et dès mon passage, encore un coup de chance. Par contre, dans mon rétroviseur, je vois la voiture qui me précédait se mettre en ligne pour le prochain départ. Elle vient de perdre une heure…

Je vais directement monter ma tente cette fois au Green Acres Caravan Park à Aughacasla. Le camping a un fonctionnement étrange, il faut demander à l’accueil de vous ouvrir et comme il n’y a aucun moyen de se garer devant le camping, le fonctionnement en dehors des horaires d’ouverture heureusement large reste en suspend. De plus les douches et les toilettes sont un peu anciens et la propreté moyenne, ce sera le seul camping qui sera finalement une déception.

La lumière est étrange, à la fois lumineuse et très sombre avec les nuages, le contraste est saisissant.

Je mets le GPS en direction du village de Dingle afin de parcourir la Slea Head Drive, une boucle réputée comme l’une des plus belle route d’Irlande. Je finis par me retrouver sur une route de montagne étroite avec plusieurs passages où il n’est pas possible de croiser une voiture jusqu’au prochain dégagement. Un panneau me confirme mes doutes, je suis bien sur la Conor Pass, une route réputée difficile mais à la vue magnifique. Moi je ne vois pas à plus de cinq mètres!

Même sous la pluie la route est magnifique, typique de l’Irlande : bocages, montagne et mer.

Je fais mon premier arrêt à Cashel Murphy. La visite n’est pas transcendante mais je trouvais le lieu joli et j’avais envie de sortir de la voiture. Et puis 2€ ça ne m’engageais pas beaucoup.

Je fais un second arrêt pour faire la randonnée de Dunmore Head. Il y a un vent impressionnant, il faut obligatoirement retenir la portière de la voiture sans quoi j’aurai de mauvaises surprises. Le lieu est le théatre d’une scène de tournage dans Star Wars et le lieu est vraiment magnifique. Le vent souffle si fort que seul le côté face au vent de mon pantalon est mouillé par la pluie.

Je n’ai toujours pas mangé et je commence à avoir faim avec ce grand air et je m’arrête par hasard à Tig Áine en bordure de route à mi boucle de la Slea Head Drive. En tout cas les produits sont indiqués comme faits maison et ça me donne bien envie de pousser la porte. Quand ma commande arrive, mes voisins de table me complimentent sur mon choix mais c’est MON assiette! Pour résumer la crème, les crêpes et les fruits sont délicieux, une vraie claque. S’il y a bien un endroit où s’arrêter manger c’est bien ici.

Kilmalkedar est un monastère dont l’église est en ruine, le mélange chrétien et celtique s’accorde à merveille avec le lieu.

Comme il est compliqué de visiter le bord de mer, je me dirige vers Dingle à l’issue de cette journée. Le village m’avait tapé dans l’œil au début de la journée et j’avoue qu’il est bien joli. Il est surtout taillé pour les touristes car il y a essentiellement des pub, des restaurants et des boutiques de souvenir mais c’est vraiment un lieu où passer deux heures à flâner.

Je finis le périple photo du jour à Dunquin Pier. Mon trépied de voyage n’est pas assez stable pour faire des photos en pose longue, surtout avec mon porte filtre qui fait en quelque sorte voile de bateau. Pour le sunset on repassera mais le lieu est grandiose. Avec la météo, une partie de la falaise s’écroule non loin de moi sous mon regard et je prends un peu peur en pensant à l’endroit ou moi-même je me trouve. et je finis par partir. Le bilan de cette journée est mitigé. J’ai fait peu de visite avec la pluie qui n’a pas cessé mais dans le même temps je peux appréhender le fait que les lieux visités restent superbes et méritent d’y revenir un meilleur jour.

Comme tout n’est jamais tout noir, en faisant mes courses à la supérette de Dingle, je tombe sur du Skyr, le véritable skyr islandais. Depuis 2015 je n’en avais pas eu d’autre à l’exception d’une fois aux Iles Féroé, je suis ravi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.