Islande : Jour 1, Reykjavik

Le vol Icelandair décolle à 8H00, réveil difficile à 4H00. Il y a environ 3H de vol, le ciel sera couvert sauf en arrivant à l’aéroport où l’on entrevoit la péninsule de Reykjanes.

04062015-DSC_0018Le temps de récupérer les valises et de changer nos euros contre des couronnes islandaises au bureau de change de l’aéroport -et sans frais!- (ne tentez pas de procéder au changement depuis la France, c’est tout bonnement impossible), la personne de Blue Car Rental nous attend déjà. Nous récupérons notre voiture, un Toyota Rav4 au lieu d’un Nissan Quashqai mais peu nous importe, et nous partons vers Reykjavik. Les 45 minutes de route entre l’aéroport et Reykjavik traversent un immense champ de lave couvert de mousse à perte de vue, c’est fascinant.

En arrivant à Reykjavik nous récupérons notre kit camping chez Outfitters, il s’avère que le vendeur que nous rencontrons est un français ayant de la famille sur Tours. La découverte de la ville peut enfin démarrer. La ville est étonnante, très étendue du fait du peu de bâtiments hauts et du fait que beaucoup d’islandais semblent habiter dans dans des maisons individuelles. En outre, il faut savoir que sur les 300 000 habitants que comporte l’île, près de 60% habitent dans la région de la capitale.

Les rues sont extrêmement colorées et de nombreux tags viennent égayer le centre :

04062015-DSC_0021 04062015-DSC_0123 04062015-DSC_0253
04062015-DSC_0146-Panorama

Attirés par la devanture d’un restaurant, nous prenons le pli de prendre un brunch islandais. Le restaurant (Le Bistrot, dans la rue principale de Reykjavik) a en fait été ouvert par deux français expatriés. Première découverte du Skyr, le fameux yaourt local, et c’est un vrai délice! Nous laissons de côté un petit verre contenant un liquide inconnu. Au moment de reprendre nos assiettes vides, la serveuse avec humour nous indique qu’il s’agit d’huile de foie de morue et qu’il faut impérativement finir cul sec! Je confirme, ce n’est pas très bon!

04062015-DSC_0037C’est repu que l’exploration de la ville reprend. Le port est cependant assez vide, sans doute beaucoup de bateaux sont en mer.

04062015-DSC_0057En longeant le port en direction du centre ville, nous tombons sur la salle de concert Harpa. De gros bus sont garés devant m’empêchant de prendre une belle photo d’ensemble. Elle est cependant magnifique avec sa structure en nids d’abeilles.

04062015-DSC_0091

Environ 300 mètres plus loin se trouve le Sun Voyageur ou Sólfar. Il s’agit sans doute de l’un des monuments les plus photographiés de Reykjavik.
04062015-DSC_0093

Au terme de cette journée, nous arrivons tout juste avant la fermeture de la célèbre Hallgrímskirkja dont l’architecture sensée rappeler les formes basaltiques de certaines roches, divise les islandais. Quoi qu’il en soit, il aurait été dommage de se passer de la visite du sommet tant la vue sur la ville est magnifique.
04062015-DSC_0125 04062015-DSC_0174 04062015-DSC_0231Arrivée à l’hôtel vers 20H et fatigué de cette première longue journée (décalage horaire de moins 2H!) je retrouve enfin l’hôtel. La première douche est surprenante, l’eau a une forte odeur d’œuf pourri du fait du soufre contenu dans l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *