Islande : Jour 11, le Jokulsarlon et le parc de Skaftafell

189 km pour cette étape!

Grand ciel bleu ce matin! Malgré la fatigue accumulée ces derniers jours, ça booste nettement le moral! Nous partons en même temps que notre voisine de chambre avec laquelle nous avons échangé quelques mots la veille. Elle vient de Hambourg et est en Islande pour deux mois. Elle prévoit d’aller à Skaftafell comme nous par le bus, par conséquent nous l’invitons à se joindre à nous. Le sud est verdoyant, avec cette lumière j’ai envie de tout photographier.

14062015-DSC_0002

Notre première étape est le lac glaciaire du Jokulsarlon. Ce lac est le plus profond d’Islande, 260 mètres. Il n’existait pas voila 50 ans, c’est le recul du glacier qui a engendré sa présence. L’endroit, à condition de s’éloigner un peu du parking, est vraiment apaisant.

14062015-DSC_0189

14062015-DSC_0096

14062015-DSC_0121

14062015-DSC_0128

14062015-DSC_0191Il y a même un islandais qui s’y baigne et qui nous explique que c’est bon pour la santé! Peut-être mais moi je garde mon bonnet et ma doudoune!
14062015-DSC_0011Un couple chinois en profite même pour y faire ses photos de mariage.
14062015-DSC_0192

Sur le parking, je tombe sur ce bus, vraiment hors norme par rapport à ce que l’on connait en France!

14062015-DSC_0205

Plus loin, les blocs de glace sont rejetés dans l’océan et viennent s’échouer au gré des vagues sur la place de sable noir.

14062015-DSC_0214

14062015-DSC_0232

14062015-DSC_0261

14062015-DSC_0263

A quelques kilomètres à peine du Jokulsarlon se trouve un autre lac glaciaire, le Fjallsárlón. Nettement moins pris d’assaut que le Jokulsarlon il possède un charme qui lui est propre, on se sent tout près du glacier.

14062015-DSC_0331

14062015-DSC_0338

14062015-DSC_0346-Panorama

14062015-DSC_0350

Arrivés au visitor center de skaftafell une grosse pluie se met à tomber. Tant pis, je sors la cape de pluie, je ne veux pas rater la vue sur le Skaftafellsjökull et Svartifoss. Nous choisissons une randonnée au visitor center… et nous nous trompons de chemin. Nous arrivons face au glacier au lieu de le surplomber. Ce sera un détour d’une heure sur notre parcours mais la vue sera une vraie récompense!

14062015-DSC_0356

Le sentier de randonnée démarre à l’autre bout du camping au lieu du visitor center. Le début du chemin passe par une petite forêt mais devient assez difficile. En effet, des escaliers en bois ont été positionnés sur le chemin mais les marches sont irrégulières et souvent très hautes ce qui est rapidement fatiguant.

14062015-DSC_0358

En chemin, nous croisons deux françaises. Elles ont pris le sentier de randonnée que nous pensions prendre. Elles nous indiquent que le fin de la randonnée est couvert de neige et n’ont pas terminé le parcours (en effet, je ne le verrai plus tard mais le visitor center indique bien que les deux parcours les plus longs sont inaccessibles). Elles ont marché pendant 7H, il faut donc se rendre à l’évidence, nous n’avons ni le temps, ni la météo ni la condition physique, nous nous rabattons donc sur le parcours de trois heures et 7km. Arrivés avant le dernier virage vers Svartifoss nous sommes récompensés. La vue sur le Skaftafellsjökull, même sous la pluie, sera l’une des plus fascinantes du voyage. La plupart des randonneurs ne vont voir que Svartifoss, ils ne savent pas ce qu’ils ratent.

14062015-DSC_0374-Panorama

Nous arrivons enfin à Svartifoss. Elle est vraiment majestueuse au milieu de ces orges basaltiques. Il y a une dizaine de personnes au bas de la cascade, je trouve déjà le site grouillant de touristes, je n’ai pas encore vu Godafoss et Seljalandsfoss!

14062015-DSC_0400

14062015-DSC_0402

Nous abandonnons notre allemande au parking de Skaftafell qui préfère y rester pour la nuit. Malgré sa taille et le nombre de visiteurs les douches payantes ne sont pas d’une grande propreté et il n’y a pas non plus de salle commune abritée, nous reprenons donc la route. Sur le bord de la route, je m’arrête observer les restes d’un pont balayé lors de la dernière éruption du Grimsvötn. Le plus dangereux dans les éruptions en islande ce sont les jökulhlaup, une brusque crue du fait de la fonte rapide d’une grande quantité de glace provoquée par l’éruption. Ces crues emportent tout sur leur passage.

14062015-DSC_0425

Après bien 4H de marche, je suis épuisé. Ma cheville gauche commence à me faire très mal (et cela va continuer jusqu’à la fin du voyage). Ce sera guesthouse en sac de couchage cette nuit, un peu avant Klaustur. La guesthouse est un peu isolée mais très agréable. Je discuterai longuement avec un anglais très sympathique. Leur parcours m’étonne assez, ils restent trois jours de suite dans chacune de leurs guesthouse mais restent assez peu de temps dans le pays. Ils risquent de faire beaucoup de route.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *