Islande : Jour 9, Le Krafla et les fjords de l’est

299 km pour cette journée!

Réveil assez difficile ce matin, je fais une petite grasse matinée jusqu’à 10H en fait. Pas le courage avec le froid et la fatigue de ces derniers jours de me lever tôt pour une sortie en mer et peut être voir des baleines. Il y a un peu de soleil donc j’en profite pour refaire quelques photos de Husavik.

12062015-DSC_0313

12062015-DSC_0327

12062015-DSC_0328

12062015-DSC_0329

Direction le Krafla par la désertique route 87!

12062015-DSC_0346

A l’arrivée la route offre un joli panorama sur le lac Myvatn.
12062015-DSC_0366-Panorama

Arrivé à Myvatn, un lavage de la voiture s’impose. L’eau est tellement abondante ici que laver sa voiture est gratuit et des jets d’eau sont en libre service dans les superettes!

12062015-DSC_0372

La route du Krafla passe par la centrale géothermique du Krafla. Impossible de la louper, les tuyaux passent juste au dessus de la route.
12062015-DSC_0599

Du haut du volcan, un parking permet d’admirer le panorama et de voir la centrale en contre bas.
12062015-DSC_0392

Petit tour du Viti ensuite, c’est une caldeira née d’une récente éruption du Krafla. On entraperçoit l’eau d’un bleu vert profond malgré la glace encore présente à la surface de l’eau. Le panorama du haut de la caldeira vaut le coup d’oeil.

12062015-DSC_0423

12062015-DSC_0439-Panorama

Le parking de Leirhnjúkur est à environ 500 mètres en contre bas du Viti. Une bonne marche à travers la neige est nécessaire pour atteindre le site. Je comprends pourquoi la veille sous la neige on ne voyait absolument rien du site. Leirhnjúkur est le site de la dernière éruption du Krafla, la terre fume encore par endroits au travers de la coulée de lave et quelques mares de boue sont visibles.

12062015-DSC_0502

12062015-DSC_0523-Panorama

Du sommet du volcan, de la fumée s’échappe de la roche. Le mélange de couleurs entre le ciel bleu, l’ocre de la terre, le noir de la lave et le vert presque fluorescent des mousses est magnifique.

12062015-DSC_0559

12062015-DSC_0577

Nous reprenons la route pour être dans les fjords de l’est ce soir. Une pancarte indique clairement qu’il n’y aura pas de station service pendant 160 km, mieux vaut faire le plein! Sur les premiers 140 km nous ne croiserons pas une seule ferme, seulement une guesthouse posée au milieu d’un désert montagneux de roches. La fin de la route en s’approchant des fjords est enfin plus verdoyante.

12062015-DSC_0610

12062015-DSC_0614

Le sommet du dernier fjord est d’un blanc immaculé, c’est tout simplement magnifique, seule la route dépasse de la neige. Puis, Seydisfjordur finit par apparaître.

12062015-DSC_0621

12062015-DSC_0626

12062015-DSC_0644

Seyðisfjörður est la ville où accoste le bateau venant des Iles Feroé et du Danemark pour ceux qui choisissent ce mode de locomotion. C’est une vraie carte postale Islandaise entre les couleurs des maisons et le fait que la ville soit au coeur du fjord. Le temps de laisser les affaires à l’auberge de jeunesse, je fait la rencontre de notre voisin de chambre. Il vient de Blois, ville que je connais un tantinet! Il est là depuis 2 mois et a déjà fait trois fois le tour de l’ile en stop. Comme je l’envie! Je file néanmoins profiter de l’éclaircie pour faire des photos.

En premier lieu Gufufoss. J’avais aperçu cette chute sur la route vers Seyðisfjörður mais je devais récupérer les clés pour la nuit.

12062015-DSC_0692

12062015-DSC_0693

12062015-DSC_0728

12062015-DSC_0772

12062015-DSC_0795

12062015-DSC_0812

12062015-DSC_0815

12062015-DSC_0817

12062015-DSC_0824

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.