Road trip Irlande : jour 2, Dublin

La nuit n’a pas été formidable avec les brutis de la gare à côté et j’ai les yeux grands ouverts dès 5H30. Moi qui devait me lever tôt pour pouvoir faire le programme prévu dans la journée, finalement je n’aurai pas de mal à m’extirper du lit. J’ai pris mes billets pour les visites depuis bien longtemps et je conseille à tout visiteur de faire de même, certains sites affichent rapidement complet et ce serait dommage de manquer une visite pour une si bête raison.

L’Irish Breakfest composé de saucisses, oeufs brouillés, boudin noir et flagollets, ça donne de l’énergie pour la journée qui m’attend.

Je suis dans la rue à 7H30, direction le pub The Temple Bar du quartier éponyme. J’espère pouvoir le photographier sans la foule.

C’est peine perdue, c’est livraison de bière en cours, et pas une petite! Deux remorques de camion pleines!

La première visite de la journée est pour la bibliothèque du Trinity College et le book of kells. J’ai réservé sur le premier créneau de 8H et il y a déjà une longue file d’attente bien que les créneaux de réservation soient limités à 100 personnes. Les bâtiments sont magnifiques.

Mon objectif photo c’est vraiment la salle de la bibliothèque et je fais en sorte d’être le premier arrivé. Je regarde rapidement les salles de book of kells tout en sachant que j’y retournerai plus assidument après. Malheureusement les réglages que j’ai fait en prévision sont inadaptés et la seule photo que j’ai eu le temps de faire est loupée, ceci dit une bonne photo dans le lieu impose un trépied. Je suis malgré tout très satisfait de cette pose longue, l’appareil posé sur le sac photo, lui même posé sur le dossier d’un banc de séparation.

J’ai du temps pour la prochaine visite et j’en profite pour flâner. Je tombe par hasard sur le parc St Stephen’s Green qui est vraiment reposant. Après avoir un peu trop profité du lieu il est temps de partir pour la prochaine visite.

Finalement j’arrive tout juste pour 10H00 à la cathédrale St Patrick. Le parcours dans la cathédrale propose de nombreux objets avec les explications qui les accompagne et justifient le prix du billet. Ce que j’aime par dessus tout ce sont les carreaux au sol et leurs motifs qui donnent une chaleur particulière au lieu.

En direction du Guinness Store House, la médiévale église de St. Audoen’s Church est très jolie. Le temps se couvre et la pluie ne cessera pas avant 19h, heureusement, j’ai tout prévu.

Le Guinness Store House est le lieu historique de fabrication de la célèbre bière Guinness, symbole de l’Irlande. Après être resté désaffecté pendant plusieurs années, le site a été réhabilité en lieu touristique. Il y a un côté Disney dans la visite et on sent bien que l’époque où la bière y était brassée était de l’histoire ancienne mais le lieu est emblématique de la culture Irlandaise. En espérant trouver un peu moins de monde, j’ai pris mes billets pour 13H00.

L’azote présent dans Guinness semble faire « tomber » la mousse au fond du verre, c’est toujours fascinant de voir sa bière se stabiliser.

Et voici la première Guinness pression servie (puis bue…) par mes soins, je suis fier de moi!

La dernière visite de la journée est la Kilmainham Gaol ou prison de Kilmainham. Celle-ci est célèbre car lors de la révolte de 1916 ayant mené à l’indépendance de la République d’Irlande quelques années plus tard, les anglais y ont arrêté et fusillé de nombreux irlandais. Ce faisant, la prison est devenu un lieu de mémoire ainsi qu’un musée sur cette période de rébellion.

Retour à l’hôtel par le tramway. Je ne suis pas vraiment d’attaque pour faire les 5 km à pieds sous la pluie après cette grosse journée. Je compte finir la journée à faire quelques photos mais avant il faut reprendre des forces, ça passe donc par une seconde Guinness et accessoirement un fish and chips.

J’ai tout juste le temps de faire les photos que je voulais au Trinity College que je me fais promptement reprendre par un vigile sorti de nulle part car les trépieds sont interdits. Je comprends vaguement une notion de droits d’auteur dans les bougonnements du vigile et l’appel au talkie-walkie qui s’ensuit précise que le dangereux délinquant que je représente a bien obtempéré. Navrant mais ça ne minera pas ma bonne humeur aujourd’hui.

La lumière est parfaite sur la cathédrale St PAtrick, même avec cette grue qui gâche la vue.

Retour par la Liffey et le Ha’Penny Bridge. J’ignore pourquoi mais la veille je n’avais même pas pris le temps de traverser ce pont alors que avec les travaux et la grue qui se trouve dans mon dos, la vue est bien plus jolie ici et j’ai même plus de place pour mon trépied.

Fin de journée sur le Custom House. Cette fois-ci j’arrive un peu plus tôt ce qui me permet d’arriver avant la fin de l’heure bleue et d’avoir une lumière meilleure que la veille. Rien à dire, c’était vraiment une journée parfaite, je sens que j’ai vu tout ce que je voulais voir de Dublin et je suis donc satisfait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.