Islande : Jour 7, Myvatn

258 km pour cette étape.

Départ assez tôt ce matin, le thermomètre du RAV4 indique 1°C, heureusement qu’il y a la douche pour se réchauffer!

Premier arrêt à Godafoss, la chute est magnifique. Il pleut tellement que je suis trempé le temps de faire une vingtaine de photos. Il est difficile de garder au sec la lentille de l’objectif mais je tente quand même quelques poses longues.

Godafoss

La route jusqu’à Myvatn surplombe légèrement le lac et offre un joli panorama. Je tombe par hasard sur ces cratères à Skútustaðir qui m’étaient inconnus. Je me lance donc dans une petite balade d’une heure jusqu’à une petite église à 200 mètres mais seulement après un bon café et une part de cake pour se réchauffer dans la boutique qui fait face!

Skútustaðir

Skútustaðir

10062015-DSC_0277-Panorama

10062015-DSC_0292

Nous reprenons ensuite la route vers le site de Hverir. La route qui longe le lac est très belle. Nous passons tout près d’une usine géothermale dont le site offre un panel de couleur magnifique, du ocre, au bleu en passant par un vert presque fluorescent.

10062015-DSC_0316

10062015-DSC_0336

10062015-DSC_0340

10062015-DSC_0346

Le site de Namafjall est un ensemble de mares de boues en ébullition et de solsfatares. Fascinant! Il faut faire très attention, les boues sont à une température de 80 à 100°C et chaque année des personnes sont brûlées. Avec la pluie, la boue sur les sentiers recouvre presque les chaussures, les cars de touristes plus prévoyants offrent des sur chaussures à leurs occupants. Bien sûr, ça empeste l’oeuf pourri!

Namafjall

10062015-DSC_0391

Namafjall

Namafjall

Namafjall

Petit arrêt ensuite à Grjótagjá, une grotte située sur la faille ente les plaques tectoniques européenne et américaine. La grotte renferme une source d’eau chaude dans laquelle il est désormais interdit de se baigner. En effet, depuis la dernière éruption du Krafla, la température est montée à presque 50°C.

Grjótagjá

Il est 15H30, il est donc temps d’aller faire l’ascension du volcan Hverfjall. Il est magnifique, d’un gris sombre et aucune végétation ne le recouvre.

Hverfjall

La route entre le parking et le sentier pour grimper à son sommet longe un sympathique champ de lave.

Hverfjall

Un vent glacial souffle à son sommet mais la vue valait les efforts nécessaires pour arriver en haut.

Hverfjall

Hverfjall

Hverfjall

A la fin de la randonnée, grosse hésitation sur la prochaine étape. Assez déçu du temps à Godafoss, chute longtemps attendue, je décide de refaire les 40 minutes de voiture pour y retourner, le temps semblant dégagé à l’ouest. Je m’arrête cette fois de l’autre côté de la rivière et je vais rester au moins une heure sur le site. Ca manque un peu de couleurs mais j’éprouve un plaisir immense à la photographier!

Goðafoss

10062015-DSC_0652

10062015-DSC_0655

Retour à Myvatn pour monter la tente au camping de Reykjahlíð, celui un peu à la sortie de la ville vers le nord. Camping déçevant, le nettoyage ne doit pas être fait très souvent…

Il est environ 20H quand j’arrive à Hofdi, il s’agit d’une petite forêt en Islande. Les arbres sont assez rares car la première fois que j’ai vu des arbres ici date de la veille. Un dicton islandais dit même que si tu es perdu dans une forêt islandaise, lève toi. C’est dire si les arbres ont du mal à grandir ici. Bref, la balade en bord de lac dure une petite heure mais renvoie vers une athmosphère complètement différente de ce que j’ai pu voir jusqu’ici.

10062015-DSC_0665

10062015-DSC_0669

10062015-DSC_0680

10062015-DSC_0717

Dernière randonnée de la journée à Dimmuborgir. C’est un site volcanique, la lave en perçant le sol a formé des roches qui se sont solidifiées. Certaines ont des apparences de Troll et portent des noms. Par erreur, je finis sur le chemin assez difficile (en bleu foncé) au lieu du facile (en bleu clair) et termine le parcours au bout d’une heure et demie. Ma voiture est la dernière du parking, et se retrouver seul au milieu de rien, je dois avouer que c’était un peu inquiétant!

10062015-DSC_0753

10062015-DSC_0780

Il est 22H passées quand je termine la randonnée. Je me dis que j’ai mérité de profiter des bains chauds au Myvatn Nature Baths. Il n’y a pas grand monde, le bleu de l’eau est magnifique. Il est impératif de se doucher nu donc il ne faut pas être pudique. Une pancarte indique clairement les zones à laver! C’est habituel dans les pays nordiques qui sont sans doute plus propres que nous autres français. L’eau au moins n’empeste pas le chlore. Il fait 1°C dehors, je sors mouillé des douches, les 20 mètres à faire en maillot de bain pour accrocher sa serviette et se glisser dans l’eau sont interminables!

11062015-DSC00031

Dernier point extrêmement plaisant, il est possible de commander une pinte de bière et de rentrer dans les bains avec!

11062015-DSC_0852

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.